EXEMPLES DE SEMINAIRES ET SEANCES INDIVIDUELLES D'EQUICOACHING 

Avant toute chose : chacun des exemples présentés ci-dessous a véritablement eu lieu ! 

Cette sélection de séances et de séminiaires a pour vocation de faire découvrir l'équicoaching depuis l'intérieur. Cela permet de comprendre quels exercices sont demandés aux participants, ainsi que les types de transpositions et d'apprentissages associés.

Attention : aucune séance ne se ressemble, aucun apprentissage, aucune conclusion tirée ne sont véritablement la même pour chacun des clients : chacun s'approprie les événements selon ses filtres, sa lecture, ses besoins et sa possibilité à l'instant T.

EXEMPLES DE SEMINAIRES COLLECTIFS

equicoaching_28.JPG

OPTIMISER L'ACCOMPAGNEMENT DU CHANGEMENT

Public : CODIR de 6 personnes 

Timing : Journée avec matinée de réflexion intra-CODIR, sur place au sein d'un de nos centres d'équicoaching parisien (sans intervention équicoaching) et après-midi de mise en pratique  autour d'ateliers d'équicoaching 

 

Déroulé et Thèmes abordés :

Atelier individuel :

Etre clair dans ses objectifs

S'adapter à l'autre et l'intégrer à mon management

Equilibre dans la recherche d'objectif et la relation à l'autre,

Travail de la reconnaissance

Mode de leadership et prise de conscience de ce que l'on peut renvoyer à l'autre

Communiquer de façon claire, assertive et non équivoque
 

Atelier collectif 1 :

Comment réagissons-nous en collectif face à l'inconnu (émotions et comportements associés)

Prendre conscience de son positionnement individuel dans l'équipe

 

Atelier collectif 2 :

Travail sur la vision collective d'un objectif commun et partagé,

Développement de la puissance d'un collectif organisé et solidaire, leadership du collectif

TRAVAILLER LA PRISE D'INITIATIVE, L'ASSERTIVITE ET LA GESTION DU STRESS

Public : Equipe de 8 consultants 

Timing : 1/2 journée 

Déroulé et Thèmes abordés :

 

Atelier collectif 1 :  

Réaction face à l'inconnu et l'inconfort 

Niveau de stress généré, gestion de ce stress (ce que j'ai mobilisé et ce que l'équipe a mobilisé)

La force première de l'équipe face à l'inconnu et au stress

Atelier collectif 2 :

Réflexion sur le lien entre force de conviction et énergie nécessaire

Travail sur la connexion et la communication avec l'autre : que dois-je mobiliser

Influencer et susciter l'adhésion sans lien hiérarchique avec l'autre.

Atelier collectf 3 :

Quelle est ma place dans l'équipe, comment je prends ma place

Comment je l'exprime et tout en prenant conscience et respectant celle des autres autour ? 

equicoaching_12.JPG

EXEMPLES DE SEANCES INDIVIDUELLES 

LES EMOTIONS

Client : Le client submergé 

Demande du client : Etre capable de mieux gérer mes émotions car j'ai tendance à me laisser déborder 

Exercice avec le cheval  : Capter l'attention du cheval et faire en sorte qu'il suive le client d'un point A à un point B. Plusieurs réactions sont possibles chez le cheval : suivre le client, rester immobile en fixant le client, rester immobile en regardant ailleurs, dépasser le client au lieu de le suivre, partir dans une autre direction. 

Qu'a révélé la mise en situation ?

Comprendre quelles émotions traversent le client 

Quel est le message de cette émotion et comment l'utiliser ?

Quel est l'impact de ses émotions sur l'animal ?

Quelle est la place du rationnel et de l'intuition ?

Comprendre les réticences de l'autre et rester motivé et concentré sur l'objectif même si cela ne fonctionne pas du premier coup 

Ce que le client a appris de sa séance : 

On ne peut pas fuir ses émotions... alors autant apprendre à les reconnaître, leur laisser leur "juste place" et s'en servir ! 

Ce n'est pas parce que l'autre ne me suit pas qu'il ne m'aime pas et que je dois m'affoler : non seulement j'ai peut-être une attitude qui le dérange et je dois comprendre pourquoi, mais il a aussi peut-être des raisons intrinsèques de ne pas me suivre qui n'ont rien à voir avec moi : comment devenir alors principal centre d'intérêt ?

SE PREPARER POUR UN MOMENT IMPORTANT

Client : Directrice marketing fraîchement arrivée dans son entreprise

Demande du client : Travailler  sur la préparation d'une première réunion CODIR dans le cadre d'une prise de poste 

Exercice avec le cheval : Installer le cheval sur un cercle et le faire changer d'allure à un moment précis et déterminé par la cliente. Cet exercice est précédé d'un exercice de visualisation. 

Qu'a révélé la mise en situation :

Quand je visualise mon objectif : le ressentir avant de le vivre, adaptation de l'énergie individuelle, force de conviction, quel est mon leadership naturel, quel positionnement souhaité en tant que leader ?

Comment j'aborde l'inconnu, où vais-je puiser mes ressources pour gérer mon stress face à l'inconnu, comment mon corps "parle" sous stress, qu'est-ce que je renvoie, quand l'exercice (et demain la réunion par conséquent) est lancé ? Comment puis-je travailler sur ma "conscience interne" (ce qu'il se passe en moi et quels sont les signaux à "traiter") et ma "conscience externe" (que se passe-t-il autour de moi, quel est mon niveau de contrôle de la situation en cours ? Quelle contagion émotionnelle ?

Ce que le client a appris de sa séance : Avant tout, l'exercice de visualisation pratiqué en séance est parfaitement transposable pour préparer n'importe quel événement important de la vie de tous les jours. L'exercice avec le cheval a été réussi du premier coup ! La cliente a pris conscience de ce qu'elle pouvait renvoyer, a réalisé qu'elle avait (finalement !) la capacité d'avoir un regard "interne et externe" en se centrant au préalable. Elle a réussi à identifier ce qu'elle peut mobiliser pour mener à bien sa mission, changer de niveau d'énergie quand cela était nécessaire. Cette cliente est repartie avec le petit plus(mais qui fait toute la différence !) de confiance qui lui manquait !

SAVOIR DIRE NON

Client : Le client-paillasson

Demande du client : Poser sereinement des limites à mes collaborateurs (mais aussi à mes clients, mon équipe et.... mon conjoint !) pour ne pas se laisser envahir par les demandes et les sollicitations.

Exercice avec le cheval : La cliente est au milieu d'un cercle délimité par une corde. A ses pieds nous avons positionné un appétissant seau de carottes. Le cheval est en liberté (et il a bien vu les carottes, aucun doute là-dessus !), il a très envie de venir mettre son nez dans le seau. La cliente doit l'en empêcher en le tenant hors du cercle pendant 10 secondes (elle pourra ensuite lui offrir une carotte du seau). 

Qu'a révélé la mise en situation ? Pouvoir dire non suppose d'être clair(e) avec soi-même sur ce qu'on est prêt à accepter ou pas. L'intention doit être sans équivoque. Si je ne suis pas certain(e) d'être capable ou de vouloir voir le cheval se détourner du seau avant qu'il n'ait le nez dedans ("je laisse faire et on verra"), même si je lui demande de se tenir à distance, il y a toutes les chances pour que le cheval y aille, autrement dit que l'autre franchisse la limite, comment pouvait-il savoir qu'il ne pouvait pas y aller ? L'énergie et la posture physique doivent accompagner le message. Le cheval ne s'autorisera pas les mêmes choses si l'intention et le message intérieur est clair, le regard est franc, le corps redressé que si le corps semble vouloir fuir (et parfois sans que nous en ayons conscience!), si la voix est tremblante et si le client se dit "je ne vais pas y arriver"...Notre cliente s'est d'abord faite dévalisée son seau de carottes ! Un deuxième passage a été très différent, la cliente a procédé à quelques ajustements internes et a modifié sa posture physique. 

Ce que le client a appris de sa séance : Dire non suppose parfois de faire varier son énergie. Il y a une "gradation" de la demande : quelles sont les étapes entre laisser-faire et refuser "violemment" ?  Comment puis-je imposer mes limites sans surprendre l'autre et tout en continuant à le respecter ? La posture physique a une importance capitale et une influence directe sur nos états internes ! D'ailleurs.... dans un autre registre ! Essayez de ressentir de la tristesse avec les bras levés, ou bien de vous sentir en confiance++ en vous recroquevillant sur vous-même... compliqué n'est-ce pas ?

LE LACHER PRISE

Client : Le manager contrôlant

Demande du client : Laisser plus de place à l'autre, moins le contrôler 

Exercice avec le cheval : Installer le cheval sur un cercle et lui demander de garder l'allure demandée.

Qu'a révélé la mise en situation ?

Quel niveau d'autonomie je laisse à l'autre ? Le client ne quitte pas le cheval des yeux, le stimule avant même qu'il ralentisse "au cas où il s'arrêterait", a une énergie forte (et par conséquent le cheval court au lieu de marcher !). Le cheval est en cercle mais pas à la bonne allure, et son corps est crispé (oreilles en arrières, naseaux crispés, encolure contractée). 

Sur un second passage, le client baisse son niveau d'énergie (nous travaillons ensemble sur ce point), laisse le cheval faire quelques pas tout seul et miracle : il marche tout seul sans stimulation, l'encolure basse, le pas délié, attentif à son "humain".

Ce que le client a appris de sa séance : L'autre fait les choses quand je le contrôle.... mais il ne les fait pas dans le confort ! 

Laisser de l'autonomie à l'autre, c'est lui laisser de la place et la possibilité de s'exprimer. 

Il est indispensable de prendre le temps de créer du lien entre soi et l'autre, sans quoi il est compliqué de se comprendre et d'obtenir ce que l'on souhaite sans dépenser une énergie disproprotionnée. 

L'autonomie ne signifie pas l'abandon ! Il est toujours possible de revoir le niveau d'autonomie laissé si le résultat n'est pas au niveau attendu.